Drôle d'enquête

Une pièce écrite et mise en scène par A. Combes

avec

Alain Aparis
Blanche Bataille
Alain Portenseigne

Contact pour ce spectacle : Alain Portenseigne

Nous sommes à l'aube du 21e siècle. Une commission d'enquête internationale a été mise sur pied pour déterminer ce qu'il "reste" du message du Christ. Des enquêteurs vont interroger des témoins d'aujourd'hui et d'hier (!). La pièce présente un bureau de la commission en pleine effervescence.

La pièce écrite par Alain Combes est percutante ! Elle croque quelques portraits humoristiques d'hommes et de femmes mettant toute leur énergie à faire le point sur 2000 ans de christianisme. Les transformations successives des trois comédiens, le maniement de l'humour et du dérisoire font éclater les rires en cascade. La scène de théâtre devient tout à tour, cabinet de médecin, meeting politique, écran de film muet, chantier ou tribunal. Un avocat, un docteur, un théologien, un ouvrier et bien d'autres personnages se succèdent.

Pourtant, derrière la forme divertissante dans le style "café-théâtre", la pièce pose des questions essentielles, sans y apporter des réponses péremptoires. Elle ouvre le débat : Le christianisme est-il dépassé ? le langage scientifique peut-il comprendre le langage de la foi ? Les chrétiens seraient-ils enfermés dans un discours et un comportement incompréhensibles pour les non-chrétiens ? Qui sont les vrais disciples du Christ ? Sont-ils des peureux ou des illuminés ? L'intolérance ne serait-elle pas le résultat des préjugés et de l'ignorance ? Le christianisme va-t-il résister à la vague de critique, de remise en cause, de méconnaissance de l'Evangile ?

Dans la pièce un personnage dit : "L'Evangile, c'est pas "une foi" pendant 2000 ans; c'est des millions de fois quelqu'un qui croit, qui comprend, qui a confiance." Confiance, ce mot qui contient en son coeur la racine du mot foi... Avoir la foi, serait-ce savoir en qui on a placé sa confiance ? Drôle d'enquête se situe dans la perspective de cette définition : "le christianisme n'est pas tant un message qui doit être cru, qu'une expérience qui devient annonce." (E. Schillebeeckx)